Actualités

Bilan des examens en EPS 2018 – zone MOPI

2020Ce compte-rendu concerne tous les établissements de la zone MOPI rattachés à l’académie de Grenoble pour les examens.

Les statistiques ci-dessous ont été établies après la tenue de la Commission Académique d’Harmonisation et de Proposition des Notes (CAHPN) de Grenoble du 18 juin 2018.

 

La CAHPN

Missions

La commission académique a pour missions :

  • D’arrêter la liste académique des épreuves de l’enseignement commun et des épreuves ponctuelles facultatives, y compris les épreuves adaptées, et élabore les référentiels ;
  • Valide les protocoles d’évaluation des établissements publics et privés aux échéances fixées ;
  • Harmonise les notes des contrôles en cours de formation de l’enseignement obligatoire et facultatif ainsi que l’enseignement de complément ;
  • Publie les statistiques sur les moyennes académiques, leur analyse et les préconisations qui en découlent.

Composition et organisation

La commission académique d’harmonisation et de proposition de notes (CAHPN) est composée de l’inspection pédagogique régionale d’EPS (M. Martin Didier), d’une chargée de mission pour les examens (M. Rajohnson Aina), de conseillers pédagogiques et techniques, de professeurs représentant les cinq départements de l’académie, d’un professeur représentant l’enseignement privé, du médecin conseiller du recteur et de l’EEMCP2 EPS représentant les Lycée Français à l’Étranger de la zone MOPI (Lacroix Fabien).

En partenariat avec l’académie, des temps forts balisent l’année scolaire de la zone MOPI :

  • Novembre: Commission académique de validation des protocoles :
    • Analyse des protocoles d’évaluation saisis ;
    • Validation des protocoles d’évaluation par la Commission par l’intermédiaire de l’outil EPSNET ;
    • Études des cas SHN ;
    • Analyse de demandes spécifiques d’épreuves à adapter pour des élèves à besoins particuliers.
  • Février: préparation des épreuves ponctuelles (désignation des centres d’examen, constitution des jurys, préparation des listes et outils d’évaluation et.)
  • Mars/avril : commission pour étudier et analyser les situations d’inaptitude totale.
  • Avril/mai: Organisation des épreuves ponctuelles obligatoires et facultatives
  • Juin: 2CAPHN (Cf. déroulement ci-dessous)

CAHPN du 18 juin 2018 

La CAHPN s’est réunie le 18 juin 2018. Ce moment de réunion en séance plénière a permis de discuter sur les points suivants :

  • Actualités
    • Circulaire n° 2018-029 du 26-2-2018 Voie Pro (Nouveaux référentiels avec effet rétroactif)
    • Choix des demandes de pièces concernant les cas 1 note (Bac GT/ Voie Pro) (circulaire DEC du 1er mars 2018 et annexes.)
    • Traitement dématérialisé des CM
    • Composition du dossier numérique d’EPLE
    • Communication prévue en direction de tous les EPLE (Courrier, Guide, Statistiques EPLE)
    • Inscription CCF Fac en cours de scolarité.
  • Traitement des résultats académiques : LFE / Bac Pro / CAP-BEP / Bac GT :
    • Présentation des résultats en CCF
    • Harmonisation et proposition des notes
    • Études des cas particuliers.
    • Épreuves ponctuelles facultatives et obligatoires.
    • Analyse des activités académiques
    • Analyse statistique (Nb candidats et résultats)
  • Proposition d’ajustement des référentiels (Membre de la CAHPN)
    • Épreuves ordinaires
    • Épreuves adaptées
  • Proposition de principe pour l’introduction d’une nouvelle APSA Académique à la rentrée 2019.
  • Prospectives
  • Réflexion sur l’organisation des examens à N+1.
  • Renouvellement des membres de la commission académique
  • Questions diverses

A l’issue du travail de la commission, un courrier est transmis aux établissements, signalant la validation des notes, les modifications apportées aux notes d’EPS et les invitant à réfléchir aux conditions à mettre en œuvre pour éviter de renouveler les mêmes effets lors d’une prochaine session.

Cette analyse doit pouvoir se faire en comparaison avec les moyennes académiques sur les différentes sessions à disposition afin d’en tirer, le cas échéant, des conséquences dans l’offre de formation et de certification de chaque établissement.

Le guide d’analyse proposé en annexe vous aidera dans cette démarche et permettra aux équipes pédagogiques d’EPS une analyse fine, à partir de l’étude de l’évolution des moyennes de l’établissement comparées aux moyennes académiques et de zone sur les dernières sessions.

Pour cela et sans être exhaustifs, certains indicateurs semblent incontournables à prendre en compte :

  • Moyenne de l’établissement (évolution et comparaison à la moyenne Académique)
  • Écart filles / garçons (évolution et comparaison à la moyenne académique)
  • Moyenne par activité retenue dans le cadre de l’offre de certification. (Évolution, Comparaison à la moyenne académique et écart fille / garçon).

La zone MOPI

Modalités d’examen

3 modalités d’examen en EPS au baccalauréat en 2018 sur la zone MOPI :

  • Les épreuves en Contrôle en Cours de Formation (CCF)
  • Les Épreuves Ponctuelles Obligatoires (EPO)
  • Les Épreuves Ponctuelles Facultatives (EPF)

Les établissements en CCF de la zone

12 établissements de la zone organisent les épreuves d’EPS en CCF.

  • Lycée Français International Georges Pompidou, Dubaï, EAU
  • Lycée Français International de l’AFLEC, Dubaï, EAU
  • Lycée Libanais Francophone Privé, Dubaï, EAU
  • Lycée Louis Massignon, Abu Dhabi, EAU
  • École française Internationale d’Al Khobar, Arabie Saoudite
  • École Française Internationale de Riyad, Arabie Saoudite
  • École Française Internationale de Djeddah, Arabie Saoudite
  • Lycée Bonaparte, Doha, Qatar
  • Lycée Franco-Qatarien Voltaire, Doha, Qatar
  • Lycée Français de Bahreïn
  • Lycée Français de Koweït
  • Lycée Français de Téhéran, Iran

MOPIBAC

Un fichier de suivi du baccalauréat en CCF a été utilisé par toutes les équipes d’EPS pour :

  • Élaborer le protocole d’examen
  • Faire le suivi des résultats
  • Établir un bilan pour la session 2018

Ce fichier a été renvoyé par l’EEMCP2 d’EPS à 2 reprises :

  • En début d’année, en vue de la commission académique de validation des protocoles (ensembles certificatifs, dates d’examens et d’évaluation différée, gestion des inaptes).
  • En fin d’année, en vue de la commission académique d’harmonisation des notes. C’est sur la base de ces documents que les statistiques ci-dessous ont été établies.

EPSNET

L’académie de Grenoble utilise l’application EPSNET. Les équipes pédagogiques se sont globalement appropriées l’outil et une grande majorité opère les saisies de manière autonome. Des tutoriels disponibles sur le site académique EPS accompagnent les établissements pour faciliter la procédure de saisie des élèves à besoins éducatifs particuliers, dans le but d’obtenir des données de plus en plus proches de la réalité du terrain relatif aux adaptations effectuées.

L’inspection pédagogique régionale rappelle la nécessité d’extraire l’ensemble des notes des candidats de votre établissement pour la session 2018 à partir de l’application EPSNET afin de les archiver en cas de recours.

Enseignement commun : Contrôle en Cours de Formation

Observations générales : effectifs

Effectif

Effectifs 2018 Effectif 2017 Effectif 2016

Total

660 560 448
Filles 333 285

225

Garçons 327 275

223

nmobre de participants par CP v2nombre de participants V2

Commentaires 

Épreuves les plus représentées dans la zone :

  1. Acrosport (426 candidats – 64%)
  2. Badminton (414 candidats – 62%)
  3. Demi-fond (188 – 28%)
  4. Natation de vitesse (130 – 19%)
  5. Course en durée (124 – 18,7%)
  6. Danse (123 – 18,6%)

Compétences Propres les plus représentées dans la zone :

  1. CP4 (628 candidats – 95%)
  2. CP3 (570 candidats – 86%)
  3. CP1 (434 – 65%)
  4. CP5 (226 – 34%)
  5. CP2 (80 – 12%)

Les effectifs par épreuve ont évolué par rapport à la session 2017. La compétence propre 4 (« conduire et maitriser un affrontement collectif ») et la compétence propre 3 (« réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique ») continuent à truster la première place dans les groupes d’activités les plus pratiqués. Pour ces 2 compétences propres (CP), le badminton et l’acrosport restent les Activités Physiques Sportives et Artistiques (APSA) les plus proposées sur la zone.

Le demi-fond (CP1) conforte son implantation et supplante même la natation de vitesse. L’épreuve de course en durée (CP5) poursuit son augmentation d’effectif.

Si la CP5 (« réaliser et orienter son activité physique en vue du développement et de l’entretien de soi ») continue à être de plus en plus présente sur la zone par les activités STEP et Course en Durée, la CP2 (« Se déplacer en s’adaptant à des environnements variés et incertains ») est, quant à elle, très peu représentée, uniquement par l’activité sauvetage. Le contexte géographique et les fortes chaleurs expliquent en partie ce constat, limitant les activités de pleine nature.

Au final, les menus sont assez peu diversifiés et mobilisent à peu près toujours les mêmes activités.

Observations générales : Moyennes et écart garçons/filles

Moyenne Bac zone MOPI

2018

2017 2016

Académique

Filles

13,62

14,01 14,5

13,79

Garçons

14,66

14,80 15

14,30

Garçons + Filles

14,14

14,4 14,7

13,95

Écart

-1,04

-0,78 -0,5

-0,51

resultats par activite V2resultat par CP V2ecart filles garcons activite V2ecart cp filles garcons V2

Commentaire

Nous constatons une légère diminution régulière de toutes les moyennes de la zone alors que l’écart brut entre la moyenne fille et garçon continue d’augmenter. (-1,04)

 Les épreuves les plus favorables aux filles sur la zone MOPI :

  1. Natation de vitesse (moyenne de 16,3/20)
  2. Gymnastique (15,8)
  3. Sauvetage (15,5)
  4. Acrosport (15,3)
  5. Danse (15,3)
  6. STEP (15,3)

Les épreuves les moins favorables aux filles :

  1. Relais (10)
  2. Tennis de table (10,9)
  3. Badminton (11,8)
  4. Volley-ball (12,2)
  5. Demi-fond (12,3)
  6. Pentabond (13)

Les épreuves les plus favorables aux garçons :

  1. Natation de vitesse (15,5)
  2. Basket-ball (15,4)
  3. Musculation (15,3)
  4. Acrosport (15,2)
  5. Sauvetage (15)
  6. Volley-ball (14,9)

Les épreuves les moins favorables aux garçons :

  1. Pentabond (13,4)
  2. Relais (13,4)
  3. Demi-fond (13,5)
  4. Danse (14)
  5. TT (14,1)
  6. Badminton, CED, musculation (14,3)

La natation et l’acrosport sont les épreuves à la fois parmi les plus représentées, celles qui donnent de très bons résultats et celles qui sont très équilibrées entre filles et garçons (écart garçons/filles inférieur à 1 point).

Le badminton, le demi-fond et le volley-ball sont eux fortement représentés mais sont loin d’offrir les meilleurs résultats et sont globalement défavorables aux filles.

Le sauvetage en revanche, activité également équilibrée et avec de très bons résultats n’est qu’assez peu représentée sur la zone.

Les meilleures moyennes pour les filles sont obtenues dans certaines activités des CP2 et CP3. Pour les garçons dans les CP1 et CP4. La réussite des filles est ici aussi avant tout liée à la programmation de la CP5 et la CP3 tandis que la CP4 les désavantage.

Comme les années précédentes, certaines activités dites « confidentielles » sont source de gros écarts à la moyenne académique et entre les garçons et les filles qu’il est difficile de réguler lors de l’harmonisation du fait des faibles effectifs. Il semble indispensable que les équipes s’interrogent sur l’intérêt qu’il peut y avoir à programmer dans leurs menus une APSA confidentielle dans laquelle les élèves sont en échec (exemples du relais et du pentabond).

Le déséquilibre de l’offre de formation est réel et perdure depuis plusieurs années sur la zone. Aucune évolution n’est constatée sauf peut-être, une petite progression de la CP5 et de la CP2 au détriment de la CP1. D’autre part, la CP4 est encore et toujours majoritaire et produit toujours autant d’écart entre les filles et les garçons que durant les années précédentes.

Il reste à travailler en direction des équipes pour réduire les écarts de résultats entre les filles et les garçons. Les statistiques générales ainsi que celles propres à chaque établissement (cf. annexes résultats « établissement ») doivent permettre aux équipes de réfléchir dans le sens d’un rééquilibrage entre les filles et les garçons. Le problème est-il lié à l’offre de formation, aux outils locaux, aux démarches ou durées d’apprentissage, aux représentations des professeurs, ou comment affiner les critères d’évaluation pour mieux différencier les productions motrices des candidats ?

Le guide d’analyse en annexe aidera les équipes dans cette démarche.

L’augmentation de l’offre de formation dans les CP2 et CP5 est aussi un objectif. Elle pourrait mécaniquement réduire encore l’écart de résultat entre les filles et les garçons.

 

Inaptitudes, épreuves adaptées et dispenses d’épreuve

  Session 2017 Session 2018
Candidats dispensés d’épreuves (inaptes totaux)

1,6 %

1,07 %

Candidats notés en CCF sur 2 notes (dispensés DI sur une épreuve)

3,9 %

4,2 %

Candidats notés en CCF sur 1 seule note (dispensés sur 2 épreuves)

0,7 %

1,07 %

Candidats notés en CCF en épreuves adaptées avec 3 notes

1,8 %

1,36 %

Candidats notés en CCF en épreuves adaptées avec 2 notes

0,1 %

0 %

Candidats notés en CCF en épreuves adaptées avec 1 seule note

0,5 %

0 %

Candidats absents à une ou plusieurs épreuves

/

1 candidat

Les « Absents » sont ceux qui ne se présentent pas à une ou plusieurs épreuves, mention « AB » dans EPSNET, ils obtiennent l’attribution de la note « 0 » pour l’épreuve correspondante.
Les « Dispensés » sont ceux qui obtiennent la note mention « DI » dans EPSNET dans une ou deux épreuves.

Les « Inapte total » sont ceux qui, au regard d’un certificat médical, ne peuvent passer d’épreuve.

Traitement des cas « 1 note » (note+DI+DI)

Ces cas ont été analysés lors de la CAHPN avec beaucoup d’attention. Par équité avec l’ensemble des autres candidats, la CAHPN a souhaité retenir cette unique note seulement si le candidat avait démontré un niveau de compétence proche dans au moins une autre activité relevant d’une autre CP en classe de première.

Les cas très particuliers (accidents, hospitalisation, maladie…) ont été tous traités avec bienveillance en fonction des éléments à la disposition de la CAPHN.

Commentaire

Nous observons une diminution du taux d’inaptitudes totales mais il est facile de constater que le nombre d’élèves passant une épreuve adaptée n’est pas du tout en lien avec le nombre de dispenses ou d’inaptitudes. Tout élève reconnu « apte partiellement » par un médecin peut bénéficier d’épreuves de certification adaptées. Seuls les handicaps ne permettant pas une pratique adaptée au sens de la circulaire 94-137 du 30 mars 1994 entrainent une dispense d’épreuve.

Il est nécessaire donc que les équipes pédagogiques d’établissement proposent, dans la mesure du possible, des épreuves adaptées afin de permettre la pratique et l’évaluation du plus grand nombre d’élèves.

Pour cela, nous recommandons aux équipes :

  • De faire un point à la fin du 1ertrimestre : vérification de la validité des certificats médicaux signés par le médecin de l’ambassade et le médecin scolaire.
  • Un travail auprès des médecins, en lien avec le médecin scolaire est aussi nécessaire pour leur faire décrire, dans le certificat médical qu’ils rédigent, l’inaptitude ou l’aptitude de l’élève afin que les professeurs puissent s’appuyer dessus pour définir un projet d’EPS adapté.
  • De renseigner avec précision, dans le dossier numérique fourni par l’académie de Grenoble, tous les contrôles adaptés.
  • De s’appuyer sur le travail du groupe Handi@ptitudes. Ce dernier a déjà travaillé sur de nombreux référentiels adaptés (aptitude partielle) et référentiels aménagés (handicap) à partir des référentiels nationaux. La règle en matière d’aménagement d’épreuve d’EPS en CCF : un établissement ne peut pas adapter une épreuve du CCF (handicap, problème d’installations sportives, pollution, etc.) sans avoir reçu l’accord de l’Inspection Pédagogique de Grenoble par le biais de la validation du protocole d’évaluation de l’établissement en tout début d’année scolaire.

Référentiels de l’académie de Grenoble 

Pour chaque examen et pour chaque APSA, le tableau ci-après renvoie au fichier où trouver une explicitation du protocole d’adaptation et lesmodifications éventuelles touchant le référentiel. La dernière partie du tableau renvoie aux fichiers ‘excel’ de génération des barèmes adaptés.

Pour tout autre référentiel :

Deux cas peuvent se présenter à l’équipe d’EPS :

  • Besoin de mettre en place une adaptation dans une APSA du référentiel national non répertoriée dans le tableau précédent
    • prendre contact avec le chargé de mission.
  • Souhait de proposer une APSA adaptée d’établissement (vélo d’entrainement, stretching…)
    • Élaborer une fiche certificative sur le modèle de référentiel national ;
    • Adresser la fiche au chargé de mission au plus tard le 31 octobre ;
    • Demander la validation annuelle par la CAHPN qui se tienda au mois de novembre.

 

Les Épreuves Ponctuelles Obligatoires (EPO)

Les candidats de la zone concernés par les épreuves ponctuelles obligatoires sont :

  • Les élèves du lycée français de Mascate (établissement non homologué en 2018)
  • Les candidats libres
  • Les candidats CNED
  • Les candidats libres des écoles privées non homologuées.

Les centres d’examens

6 centres d’examens ont été retenus en 2018, de façon à éviter tant que possible aux candidats de se déplacer dans la zone :

  • Lycée Français de Bahreïn
  • Lycée Bonaparte de Doha, Qatar
  • Lycée Français de Mascate, Oman.
  • Lycée Louis Massignon d’Abu Dhabi, Émirats Arabes Unis
  • École Française Internationale de Djeddah, Arabie Saoudite
  • École Française Internationale de Riyad, Arabie Saoudite

Organisation

Dans chaque centre d’examen, un coordinateur EPS, enseignant titulaire de l’Éducation Nationale (EN) a été désigné pour organiser et coordonner les épreuves en relation avec l’EEMCP2 EPS de la zone.

Tous les jurys ont été constitués avec la présence d’au moins un enseignant titulaire de l’EN.

Un fichier numérique de résultats et de statistique a été utilisé et renvoyé à l’EEMCP2 à l’issue des épreuves de façon à faire le bilan des examens sur chaque centre et d’établir des statistiques de zone.

Observations générales : effectifs

EPO couple nombre de candidatsEPO repartition V3EPO representation par couple

Commentaire

55 candidats dont 25 filles et 30 garçons se sont présentés sur les 6 centres. 1 candidat absents et 1 dispensé le jour des épreuves.

On constate un taux d’attractivité très disparate entre les cinq couples d’activité : tennis de table – 3x500m étant prépondérant.

Les couples d’épreuves les plus représentés :

  1. Demi-fond et Tennis de table : 36 candidats sur 55 soit 65 %
  2. Demi-fond et Badminton : 17 candidats sur 55 soit 31 %
  3. Sauvetage et Badminton : 2 candidats sur 55 soit 4 %
  4. Gymnastique et Badminton : 0 candidat sur 55 soit 0 %
  5. Gymnastique et Tennis de Table : 0 candidat sur 55 soit 0 %

Le nombre d’élèves inscrits aux épreuves ponctuelles est assez modeste puisqu’il représente à peine 7% de l’effectif global pour le baccalauréat de la zone.

Observations générales : Moyennes

Moyenne Bac EPO zone MOPI 2018 2017
Filles 10,39 11,65
Garçons 11,88 12,35
Garçons + Filles 11,20 12,29
Écart -1,49 -0,70

EPO couple notesEPO note par activité

Commentaire

Le faible effectif ne favorise pas l’analyse statistique. Les élèves tirent globalement leur épingle du jeu en recevant une note qui, pour la majorité d’entre eux, ne les pénalisent pas dans la perspective de l’obtention du Bac, même si les moyennes sont globalement inferieures aux moyennes du CCF. Les professeurs jurys d’épreuves constatent de préparation insuffisante et de méconnaissance du contenu exact des épreuves (niveau requis, préparation, référentiels, évaluation et déroulement), notamment au 3x500m.

Tous les couples d’épreuves sont défavorables aux filles à l’exception de 3x500m/badminton.

Capture d_écran 2017-10-24 à 02.08.25

Les Épreuves Ponctuelles Facultatives (EPF)

Pour cette session 2018, aux 3 épreuves de la liste nationale (Natation, Tennis et Judo) s’ajoutent les épreuves de la liste de l’académie de Grenoble, Handball et Ski.

Pour des raisons géographiques évidentes, le ski ne peut être organisé dans la zone et a été remplacé par le basketball.

Les centres d’examens

7 centres d’examens ont été retenus en 2018, de façon à éviter tant que possible aux candidats de se déplacer dans la zone :

  • Lycée Français de Bahreïn
  • Lycée Bonaparte de Doha, Qatar
  • Lycée Français International Georges Pompidou de Dubaï, Émirats Arabes Unis
  • Lycée Louis Massignon d’Abu Dhabi, Émirats Arabes Unis
  • École Française Internationale de Djeddah, Arabie Saoudite
  • École Française Internationale de Riyad, Arabie Saoudite
  • Lycée Français de Mascate, Oman

Organisation

Dans chaque centre d’examen, un coordinateur EPS, enseignant titulaire de l’Éducation Nationale (EN) a été désigné pour organiser et coordonner les épreuves en relation avec l’EEMCP2 EPS de la zone.

Tous les jurys ont été constitués avec la présence d’au moins un enseignant titulaire de l’EN.

Un fichier numérique de résultats et de statistique (MOPIFAC) a été utilisé et renvoyé à l’EEMCP2 à l’issue des épreuves de façon à faire le bilan des examens sur chaque centre et d’établir des statistiques de zone.

Observations générales : effectifs

representation epreuve V3representation des APSA V4

  • 122 candidats dont 32 filles et 90 garçons se sont présentés aux différentes épreuves sur les 7 centres en 2018 (contre 93 candidats en 2017 dont 22 filles et 71 garçons), soit une augmentation de 31%.
  • 108 candidats sur 122 se sont présentés aux épreuves (13 absents et un dispensé le jour de l’épreuve)
  • Les filles représentent 26% des élèves choisissant cette option
  • Différentiel « inscrits à l’épreuve / absents à l’épreuve » : 11%. Ce désistement est particulièrement marqué sur la natation (64% des absents).
  • 18% des élèves de terminale de la zone ayant passé les épreuves du Bac CCF en EPS passent une épreuve facultative ponctuelle. Les filles ne sont que 9% de leur effectif alors que les garçons 27%.
  • Le basketball, nouvelle APSA proposée sur la zone pour cette session 2018, représente l’activité la plus pratiquée avec 57 candidats.

Les épreuves les plus représentées :

  1. Basketball 57 candidats soit 47% des candidats
  2. Natation 44 candidats soit (36%)
  3. Tennis 13 candidats (10%)
  4. Handball 7 candidats (6%)
  5. Sportif de Haut Niveau (1%)
  6. Judo pas de candidat cette année

Observations générales : Moyennes et écart garçons/filles

Moyenne Bac EPF zone MOPI 2018 2017
Filles 10,86 9,5
Garçons 11,625 9,8
Garçons + Filles 10,975 9,6
Écart -1,49 -0,70

resultats epreuves V2representation V4note plus de 10 V4ecart epf v2

Commentaire

La moyenne générale des élèves est de 10,9 contre 9,6 en 2017, une augmentation significative mais des résultats qui restent bien en dessous de la moyenne académique. En effet, Les résultats sont faibles et le niveau de compétences des candidats, leur préparation à l’épreuve physique et à l’entretien restent insuffisante au regard du niveau 5 exigé pour ces épreuves. Seulement 59% des candidats ont au-dessus de 10 et plus de 55% d’entre eux obtiennent une note entre 10 et 14. Sur la zone MOPI, les épreuves ponctuelles facultatives ne « rapportent » donc pas beaucoup de points.

Les professeurs jurys d’épreuves font souvent un constat d’impréparation ou de préparation insuffisante aux épreuves physique. Les exigences des épreuves ne peuvent se confondre avec une simple pratique physique spontanée. Sans doute, faut-il accentuer la communication auprès des équipes pédagogiques d’établissement pour qu’à leur tour, elles indiquent aux élèves les exigences attendues.

La préparation aux entretiens doit également faire l’objet d’une démarche d’information sur les exigences de cette partie d’épreuve, sur les registres de questionnement et les connaissances à maitriser le jour de l’épreuve.

Le champ d’investigation/questionnement couvre :

  • L’analyse de sa prestation physique (performance, ressentis, description de sa pratique, préparation de l’épreuve…) ;
  • La connaissance de l’activité (aspects tactiques, techniques et stratégiques…) ;
  • Les connaissances règlementaires et culturelles (règlements, arbitrage, évolutions historiques, championnats…) ;
  • Les connaissances scientifiques en lien avec la pratique (préparation physique, groupes musculaires sollicités, filières énergétiques…)

Un livret du candidat est disponible en ligne sur le site de zone POMOPI et sera de nouveau envoyé en début d’année au référent examen de chaque établissement afin de présenter aux élèves de terminale le niveau d’exigence requis et les aider à évaluer leur niveau actuel de pratique. Les professeurs d’EPS intervenant en classe de terminale doivent communiquer sur ces épreuves ponctuelles facultatives et affirmer le niveau d’exigence attendu afin d’éviter des erreurs d’inscription et de préparation. Ils orienteront les élèves dès le début de l’année sur le site POMOPI ou le site académique pour prendre connaissance du livret du candidat pour la session 2019.

L’organisation d’une réunion officielle au sein des établissements semble également incontournable ainsi que l’utilisation de la fiche d’inscription aux épreuves facultatives pour la zone MOPI pour éviter des inscriptions libres de candidats qui n’ont aucune idée du niveau demandé.

Enfin, des séances de test pour que les candidats s’évaluent avant de s’engager peuvent être proposées avant la période d’inscription, en début d’année.

Documents annexes : 

Résultats 2018 CCF zone MOPI par établissements

Guide d’analyse des résultats des candidats de votre établissement aux examens d’EPS dans le cadre du Contrôle en Cours de Formation

liste et lien des épreuves adaptées (académie de Grenoble)

Catégories :Actualités, Baccalauréat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s